Une passerelle entre l'Amour et la Vente complexe

0 commentaires
Albert Frere (premier actionnaire privé de nombreux groupes français dont GDF Suez, 85 ans ) dit dans une interview au Figaro Economie  " les affaires sont comme les amours chez Stendahl, il faut une cristallisation"

Cette citation fait écho à la première étape de notre démarche de "VENTE COMPLEXE" . Celle-ci décrit la passerelle à mettre en place pour passer d'une vente Produit à une vente Solution, en équipe. ( cf "La vente complexe" aux éditions Dunod).
Cette première étape de vente s'appelle "Cristalliser l'idée".  Elle décrit comment le vendeur peut se synchroniser avec le décideur client sur une idée à co-construire ensemble. Cette idée doit si possible permettre au vendeur de se différencier et de créer de la valeur pour son client.

Dans ce choix du mot cristallisation j'étais loin des références stendhaliennes d'Albert Frère. Ingénieur je voyais plus une précipitation physique en "cristal" !



Pour les vendeurs, grands séducteurs ou plus poétiques que moi, je soumets ce commentaire

La cristallisation est un concept inventé par l'écrivain français Stendhal et qui selon lui décrit le processus par lequel un individu tombe amoureux.



Stendhal la définit dans De l'amour (1822) comme « l'opération de l'esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections ».


Dans les sentiments amoureux, la cristallisation peut ainsi désigner un coup de foudre. Elle peut être passagère.

 
Amoureux de la vente complexe, cristallisez, cristallisez !

Laurent Dugas

0 commentaires :

Publier un commentaire