En politique industrielle, nos dirigeants politiques se trompent de Monde

0 commentaires
Un grand manager d’un de nos clients préférés nous faisait part récemment d’une idée très intéressante. D’après lui, nos ministres se comportent beaucoup plus en représentants d’associations de consommateurs qu’en créateurs de champions industriels.
Les faits semblent lui donner raison, par exemple sur la fixation des prix sur le marché de l’énergie.
Où sont nos politiques visionnaires des années 70 qui ont créé les conditions pour que des champions nationaux émergent, souvent à partir de rien, par exemple dans les secteurs de l’aéronautique, du nucléaire ou des télécoms ? Quelles sont les entreprises ou les secteurs qui seront nos futurs Airbus ? Qu’est ce que font nos gouvernants pour les y aider ? Visualisent-ils simplement que c’est leur rôle de les y aider ?

Pour conceptualiser la pensée de notre client, nous dirions « à force de trop vouloir être synchrones, au jour le jour, avec leurs futurs électeurs – et l’intention est bonne- nos politiques ne proposent plus aucun « Monde voulu ». Mais la campagne de 2012 nous apportera peut être de bonnes surprises.

Bruno Jourdan

0 commentaires :

Publier un commentaire