Trump, le start-uper de la politique !

0 commentaires
TRUMP est le futur président des USA.

Mais pourquoi avons-nous autant de mal à le comprendre ? En quoi son Monde est-il radicalement différent de notre Monde "historique" ?

Les milliers de questionnaires que nous avons traités donnent une image récurrente et stable des trois piliers du Monde sur lequel est fondée nos entreprises privées, nos services publics, nos institutions.


  • Un pilier Industriel : le système doit fonctionner, de manière rationnelle : "economy logic"
  • Un pilier Civique : ce sont les lois, les normes, l'intérêt suprême qui fixe le cap et auquel on doit se plier
  • Un pilier Domestique : c'est le sens de l'appartenance, de la fidélité à un collectif, du respect des conventions et des rapports "hiérarchiques"





Quelle est la disruption du Monde de TRUMP ?

En opposition totale avec notre Monde "historique", le Monde de TRUMP est fondé sur les mêmes piliers du Monde des digital-natives et des start-up comme UBER, Airbnb, Amazon, ...
  • Un pilier Marchand : transactionnel et pragmatique. Tout se vend et s’achète, tout se vit dans l'instant. C'est le domaine de l'opportunisme et du rapport de force. "Je gagne donc j'ai raison"
  • Un pilier Inspiration : le Monde Marchand libère le Monde de l'Inspiration ." Je peux tout tenter, de façon très intuitive car je n'ai pas à me justifier dans un Monde Industriel"
  • Un pilier Opinion : c'est l'opinion qui fait que j'ai raison ou pas, pas les piliers classiques Industriel, Domestique, Civique. L'opinion est LA référence. "Je peux dire n'importe quoi tant que les gens suivent"
TRUMP a émergé dans le business politique en 2 ans, en ne respectant aucune des règles établies sur les trois piliers "classiques", en n'écoutant que l'impact de son intuition sur l'opinion, avec un pragmatisme absolu pour gagner sans s'encombrer de convictions et de principes.

La politique est souvent en retard par rapport à l'évolution de la société. Il n'est donc pas si étonnant cette disruption n'ait lieu que maintenant.

Next ? la France ?

Laurent Dugas




0 commentaires :

Publier un commentaire