êtes vous un "très grand" Manager ? Karl Largerfeld vous aide en 4 leçons MARS

0 commentaires

Qu’est-ce qui fait la différence entre les « grands » (créateurs, artistes, managers, sportifs, …) et les « Très Grands » ? 

A un certain moment de leur vie les Très Grands comme Karl Lagerfeld s’appuient exclusivement sur leurs leviers de motivation endogène. Ils s’affranchissent des stimuli externes, prennent le recul nécessaire pour créer la tendance, toujours avoir un coup d’avance et performer dans la durée. Partie immergée de l’iceberg, l’image du leader masque souvent une équipe inspirée, animée par cette même motivation intérieure et la volonté de concourir à l’atteinte d’un but qui les aide à se dépasser.

Cette motivation endogène vous pouvez la développer pour vous et votre équipe afin de devenir des Très Grands ! 

Elle repose sur 4 piliers MARS© - Maîtrise, Autonomie, Relations, Sens – à projeter sur toute équipe qui cherche une performance durable.
Karl Lagerfeld est un Très Grand. Il a fait de Chanel la seconde marque de luxe au monde, avec des performances hors normes : 8,6 milliards de CA, 28% de marge opérationnelle, 10 collections par an. Quelle est donc sa recette MARS©  ?


Maîtrise - Karl Lagerfeld a érigé cinq principes pour toujours être en Maîtrise et progresser en permanence sur un domaine qui lui plait et est plus qu’un travail « Ma quantité de travail ne me coûte pas un effort particulier, je travaille comme je respire »
Principe n°1 : Toujours regarder vers l’avant
« Je m'intéresse uniquement à ce que je fais, et ce que je vais faire. Si l'on commence à penser à son passé, on est foutu »
Principe n°2 : Se remettre en cause en permanence
« L'insatisfaction personnelle est la meilleure stimulation possible »
Principe n°3 : Rester curieux et ouvert aux changements qui sont sources de performance
 « je garde constamment les yeux ouverts, je suis surinformé et regarde tout ». « si rien ne change, cela devient ennuyeux. Au bout d'un moment, il faut détruire ce qui a été »
Principe n °4 : Ne pas se disperser et arrêter les activités qui sortent de sa Maîtrise
 « J'ai autrefois été professeur à l'Université de Vienne, j'ai vu que je n'étais pas fait pour transmettre. »
Principe n°5 : Développer un coup de main pour se placer techniquement devant les autres
« Mes dessins sont très précis. On y voit tout, de l'allure des vêtements aux détails techniques des matières. Rien ne manque. Je sais même dessiner en trois dimensions, ce que mes confrères ne savent pas faire »


Autonomie - Pour se maintenir au top de sa performance et développer sa maîtrise, Karl Lagerfeld a réuni les conditions pour rester parfaitement autonome sur ce qu’il fait, comment, avec qui et quand : « Ce que j'ai envie de faire, je le fais. »
Il crée partout et souvent dans son lit en veillant à garder sur sa table de chevet un carnet pour dessiner ses inspirations nocturnes.
Il décide de tout : « J'ai des idées à mettre en œuvre qui sont l'opinion générale… d'une personne seule. Je décide une chose, et on ne discute pas. »
Surtout, Il s’autorise tout ce qui sert sa progression sur sa maîtrise : par exemple travailler pour d’autres marques que Chanel – ne pas le faire brimerait sa maîtrise : « je ne suis jamais en exclusivité avec eux [les PDG des marques], ce qui serait pour moi « stérilisant » »


Relations - Karl Lagerfeld a entretenu des relations en symbiose, avec 3 principes directeurs
1. Entretenir un bon équilibre entre Autonomie et Relations
« Je ne formule pas de demandes idiotes qu'on pourrait me refuser »
2. Ne pas considérer les autres en fonction de leur hiérarchie et développer l’autonomie pour tous
 « Les collaborateurs, c’est une famille où il n’y a pas d’obligation. Et j’ai des équipes – parce qu’à part dessiner et parler, je ne sais rien faire »
« j’ai besoin des couturières des ateliers, de la directrice des studios, de tout le monde jusqu'aux femmes de chambre à qui je demande toujours comment elles vont »
3.  Entretenir un environnement qui permet d’avancer efficacement
« il y a une bonne osmose avec mon équipe et nous tombons d'accord sans rester autour d'une table de réunion pendant des heures »


Sens - Karl Lagerfeld a poursuivi un sens qui a tiré toutes ses actions. L’atteindre n’est pas l’objectif ; l’objectif est de nourrir sa motivation en cherchant à l’atteindre.
“The motivation is doing for doing, not [for] having done »
A-t-il révolutionné le Monde de la Mode ? Contribué à ériger l’élégance en art de vivre ? Une chose est sûre : il a dépassé le statut de créateur de collections, ce qui lui a permis d’atteindre le statut d’icône et de surperformer.

Vous et vos équipes, de quoi serez-vous fiers lorsque votre mission sera terminée. Du résultat ou du chemin MARS© parcouru ?

0 commentaires :

Publier un commentaire