Soyons aussi bon que l’avocat de DSK quand nous plaidons un changement de Monde

0 commentaires
Si vous avez utilisé notre théorie des Mondes pour réussir vos projets de transformation, vous savez qu’en tant que leader-créateur de Monde, vous devez convaincre vos équipes d’un nécessaire changement de Monde.


Comment réussir cette plaidoirie ?

Inspirez vous de William Taylor, l’un des deux avocats de DSK. Il est considéré comme l'un des dix meilleurs pénalistes de Washington.

Sa tactique?

« Si vous ne pouvez pas expliquer votre défense en moins de cinq minutes, en trois ou quatre phrases, c'est qu'elle ne tient tout simplement pas la route ».

Chez P-VAL, nous avons construit une formation sur ce thème de la conviction : P+
Nos lecteurs-clients en reconnaitrons ici les grands principes :

1/Ayez un objectif engageant et engagé :
Comme William Taylor, vous êtes un avocat. Un avocat cherche à convaincre. Votre objectif n’est pas de « décrire » votre changement de Monde mais de l’argumenter.

2/Pensez à votre cible :
En bon avocat qui parle à chacun des jurés, vous construirez une argumentation spécifique à chacun de vos interlocuteurs.

3/Formalisez vos idées-forces :
Les idées-forces sont les « trois ou quatre phrases » dont parle William Taylor.

4/ … et surtout, clarifiez votre Monde-voulu :
C’est ce que veux dire William Taylor quand il dit « Si vous ne pouvez pas expliquer votre défense en moins de cinq minutes … c'est qu'elle ne tient tout simplement pas la route ». Un Monde-voulu n'est pas une phrase a l'emporte-pièce, il doit avoir de la consistance - de la mâche disent les œnologues.
… Et pour le coup, on se demande tous quelle va être la consistance de l’argumentation de DSK ! Pas facile d'être avocat d'une cause difficile.

Bruno Jourdan

0 commentaires :

Publier un commentaire