Coup de gueule de l’assujetti qui paye une cotisation à l’ADESSAT-Syntec.

0 commentaires
Je ne m’énerve pas souvent mais ce matin en ouvrant mon courrier ce fut le cas.
 
Le Syntec est la fédération professionnelle des entreprises de conseil à laquelle est affilié P-Val. Dans ce cadre, nous payons une cotisation obligatoire à une entité qui s’appelle l’Adessat – association d’étude et de suivi de l’aménagement du temps de travail. Environ 200 euros par an. Pas énorme, je vous l’accorde. Mais que fait l’Adessat de notre argent ? Des études ... qu’ils ont la gentillesse de nous communiquer.

Jugez vous-même de l’intérêt de l’étude suivante réalisée par IPSOS, objet de mon courroux :
Première idée-force du chapitre Principaux enseignements :
« Un environnement porteur. Au sortir de deux années de crise …. »
On croit rêver !

Ce que je reproche à l’Adessat est que personne chez eux n’a relu ce document. Je paye pour une étude qui me dit « Mon environnement est porteur ! »
Je ne connais pas l’Adessat, mais ce dont je suis sûr est qu’une caractéristique de leur Monde est que le client que je suis n’y a aucune place et que la notion de la réalité du temps économique en est absente.

Enseignement : ce problème n’est pas dû à des questions de compétences des équipes de l’Adessat, il est provoqué par un Monde qui n’est pas synchronisé avec celui de leurs clients et avec l'environnement économique.
Et un assujetti n’y peux sans doute rien, il paye.

Je rappelle que le Syntec est la fédération des entreprises de conseil, je suggère d'utiliser nos cotisations pour lancer un projet de changement de Monde.

Bruno Jourdan

0 commentaires :

Publier un commentaire