Un président pour les jeunes, des enseignants en plus … et si nous aidions aussi l’éducation nationale à changer de Monde

0 commentaires

La plupart des français partagent la conviction de notre nouveau président que les jeunes doivent être au centre des politiques publiques et 52% pensent qu’il faut aussi augmenter le nombre d’enseignants. Je fais partie de ceux qui pensent qu’il faut aussi que l’éducation nationale change de Monde.

Le changement de Monde que je propose n’est pas marqué politiquement et ne choquera aucun électeur et aucun enseignant. Il m’est inspiré par une interview de Marc Prensky, dans Le Figaro du 6 avril dans laquelle il défend le point de vue que les enseignants demandent trop à leurs élèves « d'oublier le monde dans lequel ils vivent, d'abandonner leur téléphone portable, l'Internet et d'écouter sans participer »

Les enseignants ont déjà souvent adopté la posture inverse qui consiste à apprendre aux élèves à réfléchir. Elle devrait être généralisée quand elle est possible, pour la faire passer du statut « de pratique pédagogique ponctuelle » à celui de "Monde cible" pour l’éducation nationale.

Le changement de Monde pourrait être résumé ainsi : passer d’un Monde dans lequel le professeur transmet du savoir à des élèves qui notent à un Monde où le professeur aiguise leur esprit critique et qui auraient fait le travail préalable d’aller sur Internet ou dans des livres pour maîtriser les données factuelles nécessaires (guidés par leur prof). Aiguiser l’esprit critique des élèves signifie aussi leur apprendre à challenger ce qu’ils lisent sur Internet.


Ce post fait écho à celui dans lequel je parle de la triche au bac : « Triche au Bac… Le Monde des lycéens changebeaucoup plus vite que le Monde de l’Éducation Nationale »

Bruno Jourdan

0 commentaires :

Publier un commentaire