Changer de Monde, c’est lutter contre l’épuisement des équipes

0 commentaires

Jean Boissonnat, qui siégeait alors au Conseil de la politique monétaire de la Banque de France a écrit en 1995 un rapport sur le travail. Il reste très juste 20 ans après.
J’en extrais pour vous une citation qui explique pourquoi et quand un pays doit se donner les moyens de changer de Monde.

"A vouloir suivre le monde et la mondialisation sans changer ses mœurs, la société française s’épuise. Elle ne parvient pas à organiser la réconciliation de l’extérieur avec l’intérieur, et de l’économique avec le social"

Ce qui est vrai pour un pays, l’est encore plus pour une entreprise. Quand on ne change pas de Monde, on « s'épuise » - ou on épuise son équipe - à tenter de suivre une musique trop rapide ou à jouer une partition qui n’est plus celle qu’attendent les clients.

Changer de Monde, c’est lutter contre l’épuisement des équipes. 

Bruno Jourdan

0 commentaires :

Publier un commentaire