General Casey ? un leader Créateur d'un Monde auquel les autres veulent appartenir ?

0 commentaires
Qui connait le général George Casey ?
Sans doute pas grand monde en France. Il fut le chef des armées de la force multinationale en Irak, puis devint chef d'état major des armées US jusqu'à 2011
L'armée américaine est un exemple souvent utilisé dans le management par les situations extrêmes qu'elle doit traiter et par la porosité entre ses dirigeants et le monde des affaires : leadership, culture d'exécution, supply-chain, décisions, motivations, ... autant de sujets sur lesquels cette immense organisation nourrit les réflexions managériales.
Le général Casey dans ses cours à l'université Cornell sur le leadership partage un témoignage très intéressant pour nous tous sur la transformation des organisations complexes, domaine clé pour vous lecteurs comme pour P-VAL dont c'est le métier !



Comment définir une vision Monde voulu efficace ?
Au début de son mandat de quatre ans comme chef des armées, le général Casey a voulu mettre a profit son expérience opérationnelle de l'Irak pour rénover cette énorme machine, souvent bureaucratique.
Le témoignage qu'il nous livre sur le travail pour élaborer le Monde Voulu afin de resynchroniser cette organisation avec son environnement illustre avec humilité l'un des défauts majeurs que nous rencontrons avec nos clients : leur vision du monde voulu est souvent ...
  • ou trop proche du Monde actuel, produisant un déficit de prise de recul et de projection, et donc d'énergie collective "au fond rien ne va changer"
  • ou à l'inverse onirique, correspondant sans doute à ce que l’extérieur attend,  mais tout à fait déconnectée des capacités de transformation du Monde actuel incarné dans l'organisation.

Le général Casey a su être à l'écoute de ses hommes et de son organisation, sans perdre son envie de transformation ... quitte à porter un bonnet de père Noël quand il le fallait.

A son arrivée à ce poste majeur, il avait l'ambition d'une vision "flashy", et pour reprendre son expression : " L'armée américaine ; une équipe guerrière agile et disciplinée, dominante à travers tout le spectre des conflits du 21 siècle"
Mais après quatre mois de tournée sur le terrain à l'écoute du "Monde actuel" il s'est rendu compte qu'il ne pouvait pas être plus dans l'erreur !
Il a découvert une organisation épuisée par six ans de guerre et dix ans de déploiement continuel. Une organisation avec plus de 3000 soldats tués, 25 000 blessés, sans compter les défis énormes posés par les impacts psychologiques post-traumatiques. Il a fait le bilan d'une armée en perte d'équilibre, si accaparée par les exigences court terme qu'elle ne peut pas prendre soin de ses soldats ni préparer son futur.

Il a alors repensé en profondeur sa stratégie de transformation autour de la formulation d'une nouvelle vision pour le Monde voulu.
Quand vous êtes en crise, en déséquilibre, il n'y a qu'une stratégie possible : revenir à l'équilibre. Son monde voulu est alors devenu tout simplement " Put the Army back in balance"
Ce n'est pas aussi brillant que son intention initiale, mais cette vision a eu l'immense mérite d'une synchronisation avec les attentes des équipes et d'une grande clarté. Elle a permis un travail énorme sur 4 ans pour repositionner l'armée US.

Cet exemple illustre bien les enjeux d'un leadership "créateur d'un monde auquel les autres veulent appartenir"
 Le Manager - créateur de Monde - doit être capable de parfaitement comprendre le Monde actuel de son organisation, tout en étant capable de prendre du recul et de se projeter dans le Monde VOULU qu'il a envie d'incarner et qu'il exprimera avec clarté.

Pour ceux qui voudraient approfondir le leadership au sens P-VAL, je vous invite à lire le chapitre 13 page 185 qui y est consacré dans notre livre " Changer de monde pour réussir votre stratégie" (disponible sur Amazon.com).

Laurent Dugas



0 commentaires :

Publier un commentaire